mercredi 8 mars 2017

De mère en fille (2e partie)

Des femmes libres

 
Ma grand-mère Louisette, m'avait prévenue... La vie de femme de sa mère, était non conforme pour l'époque, celle de sa belle-mère l'était encore plus, mais là, c'est la belle-fille qui parle ! Elle ne dira mot de sa grand-mère.
Reprenons donc notre remontée dans la lignée maternelle, uniquement.

Louise Henriette BETHELOT - ca1861
/
Marie Louise FOYER  1878
/
Henriette Julie DEMOULIN 1897-1953
/
Louise Violette DIDELET 1921-1998 (ma grand-mère)
 

Mon arrière-grand-mère, Henriette "Julie" DEMOULIN, n'a reconnu aucun des 7 enfants issus de sa liaison avec mon arrière-grand-père, Georges Louis Octave DIDELET. Elle figure sur les actes de naissance et cela reste suffisant pour la filiation. Le père reconnaîtra chaque enfant donnant ainsi son patronyme à toute sa lignée. Sur celui de Louisette, nous avons même la date et le lieu de naissance du père. Pour la mère on se contentera de son âge : 24 ans.
Grâce aux recensements de Saint-Ouen de 1921 et 1946, j'ai pu confirmer l'année et trouver le lieu de naissance d'Henriette : le 14 août 1897 à Paris 20e  
"née le quatorze courant à 9 h du soir chez ses père et mère, impasse Ranson 11, fille de Louis Auguste DEMOULIN, âgé de vingt huit ans, serrurier qui déclare la reconnaître et de Marie Louise Victorine FOYER, vingt ans, ménagère....."
 Les mentions marginales... Quelle belle innovation !
"Par leur mariage célébré en cette mairie le huit juillet mil neuf cent quatre-vingt-dix-neuf, les époux Louis Auguste DEMOULIN et Marie Louise Victorine FOYER ont légitimé l'enfant inscrit ci-contre"
 puis

"Marié à la mairie de Saint-Ouen (Seine) le cinq septembre mil neuf cent quatorze avec Georges LAFONT..
Mon arrière-grand-mère était donc déjà mariée.
Georges 21 ans est charretier, Henriette 17 ans est chiffonnière. Depuis 10 mois, ils sont parents d'une petite Fernande. Je n'ai pas encore accès à la fiche matricule de Georges,  coïncidence ou non :  la France est en guerre depuis un mois.

Le jeune couple ne survivra pas à la guerre. Au dire de ma grand-mère, c'est Georges qui refusera toujours le divorce. Henriette mettra au monde en 1920 le premier fils de Louis DIDELET, Auguste, puis viendra Louise (1921), Georgette (1924), Louis (1927), Odette (1930), Léontine (1931) Emilienne (1932)

En 1945, sur l'acte de mariage de ma grand-mère ses parents ne sont plus domiciliés ensemble, Henriette est au 153 boulevard Victor Hugo et Louis au 16 cité de la Jatte.
 
Eugène MARION  env. 1950
Henriette eu d'autres compagnons. Le dernier sera Eugène MARION dit "Gégéne", ma mère se souvient de lui comme d'un jeune homme gentil, qui malgré la différence d'âge et la maladie de la grand-mère (diabète gangréné) restera auprès d'elle jusqu'au bout.
"Décédée à Saint-Ouen "Seine" le 27 août 1953"  (acte de naissance)
"DEMOULIN Henriette Julie épouse LAFONT 27 août" (acte de décès) 


Pas de photo pour Marie-Louise Victorine FOYER. La mention de son mariage en marge de l'acte de naissance d' Henriette m'a bien avancée.
"née au 11e arrondissement le 21 mars 1878 , chiffonnière, fille de Pierre Victor FOYER âgé de 48 ans chiffonnier à Paris, 27 rue du château des routiers et de Louise Henriette BETHELOT" les 9 mots suivants concernant la mère sont rayés (rature approuvée en marge). (acte de mariage du 8 juillet 1899, Paris 20e)
  
Le couple légitime deux enfants :  Henriette (1897) et Emile (14 janvier 1899) 
On trouvera en marge la mention du divorce, prononcé le 21 mars 1910.
 
 
Bon, à ce stade... c'est l'acte de naissance qui vous intéresse n'est-ce pas ?
 
Il est effectivement très intéressant, puisque ma charmante aïeule convole : 
  •  en seconde noce dès le 29 avril 1911, à Arcueil (94) avec Charles Auguste DELANEAU, dont elle a déjà un fils, né à Saint-Ouen quelques semaines avant son divorce.
  • puis en troisième noce le 5 juin 1915, à Saint-Ouen (93) avec Eugène Georges GENET.
Ah oui, l'acte de naissance ..........
État civil de Paris
 
 
Ses parents ne sont pas mariés !! Ce qui nous fait entre 1878 et 1964, 5 générations de mère en fille, nées hors mariage.
 
Jusqu'où iront nous ainsi ?  
 
  1. Chantal Louise (moi) 1964
  2. Raymond Rolland 1942
  3. Louise Violette DIDELET 1921
  4. Henriette "Julie" DEMOULIN (1897)
  5. Marie-Louise Victorine FOYER (1878)
    Louise Henriette BETHELOT (env. 1861)
Les recherches concernant Louise Henriette BETHELOT ne sont pas simples. Les actes de mariage sont bien pratiques pour remonter avec certitude une filiation.  Bloquée depuis des années, j'ai reçu une piste il y a quelques jours, par un descendant DELANEAU...

En généalogie il ne faut jamais renoncer.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire